Browsing Category

Avocat

Demande d’indemnisation après une agression : que faut-il savoir à ce propos ?

Demande d'indemnisation après une agression: que faut-il savoir à ce propos

Après avoir été agressées, les victimes ne savent pas toujours quelle est l’altitude à observer dans ce genre de situation. Cela peut parfois donner lieu à une incapacité temporaire totale, ou définitive. Que l’auteur de l’agression soit déterminé ou non, qu’il soit solvable ou pas, la victime a légalement le droit d’être indemnisée. Le meilleur moyen d’en bénéficier est de contacter un avocat intervenant dans la réparation du préjudice corporel. Que faut-il savoir sur le sujet ?

Les premiers réflexes après une agression

Compensation suite à une agression

Pour avoir été victime d’agression physique ou sexuelle, la première des choses à faire est de déposer une plainte. L’idéal serait de se référer au commissariat de police ou la gendarmerie de votre localité, ou de celle où l’agression s’est déroulée. Une fois que la plainte a été enregistrée, les forces de l’ordre vous orienteront vers une entité médico-légale. Son champ d’expertise est celui de la prise en charge des personnes qui ont subi ce type de traumas.

Il sera procédé à un check-up de vos blessures, afin de déclarer votre incapacité totale de travail (ITT). Il s’agit d’un certain nombre de jours pendant lequel vous ne pourrez pas gérer de façon autonome le quotidien :

  • Se laver ;
  • S’alimenter ;
  • Se déshabiller ;
  • Etc. 

C’est en fonction de cette durée d’incapacité totale de travail que le Parquet déterminera à quel point l’infraction commise est grave. Les poursuites pénales qui en découleront bénéficieront alors d’une meilleure orientation. Puisque vous êtes la victime, il est fortement conseillé de garder le plus possible des preuves :

  • De l’agression (attestations des témoins par exemple) ;
  • Des dommages subis (photos des blessures, documents médicaux, etc.).

Ces différents éléments permettront de montrer que cette agression que vous avez subie agit sur votre quotidien.

Indemnisation : quelles agressions en font bénéficier ?

Vous pourriez bénéficier d’une indemnisation pour toute agression qui provoque un dommage de nature matérielle, économique ou corporelle. Entre autres, ce sont :

  • Les coups et blessures volontaires ;
  • Les agressions physiques ;
  • Les violences physiques ;
  • Les violences sexuelles ;
  • Les violences psychologiques ;
  • Les abus sexuels ;
  • Les violences conjugales ;
  • Les braquages ;
  • Etc.

On peut les réorganiser dans les catégories suivantes :

  • Préjudices matériels : ce sont par exemple les objets personnels brisés ou perdus pendant l’agression, les vêtements en lambeaux, etc. ;
  • Préjudices corporels : qui peuvent être des blessures physiques, des dommages sexuels, etc. ;
  • Préjudices économiques : comme la perte de revenus, les dommages professionnels, les coûts variables exposés par la victime, etc.

Qui indemnise la victime ?

Indemnisation suite à une agression

Le droit français fait bénéficier d’une grande protection aux personnes victimes d’agression. Bien entendu, les conditions sont bien définies. Même quand l’agresseur n’est pas connu, serait décédé ou insolvable, la victime peut se faire indemniser. Voici les deux situations les plus courantes :

L’identification de l’agresseur et sa solvabilité est faite

Au cours du procès, l’agresseur pourra être déclaré coupable de l’agression que vous avez subie. Il lui sera alors infligé par le juge, une sanction pénale et une condamnation à vous indemniser.

Impossible d’identifier l’agresseur, sa solvabilité ou il est décédé

Que se passe-t-il quand l’agresseur ne peut pas indemniser la victime d’agression ? Notez que les raisons dans ce cas peuvent être nombreuses. L’agresseur peut être décédé, inconnu ou alors insolvable. Selon les conditions définies par la loi, l’obtention d’une indemnisation pour les préjudices peut se faire. Il faut pour cela introduire une demande auprès de la Commission d’Indemnisation des Victimes d’Infractions (CIVI).

Selon le dossier, il se peut que la CIVI soit incapable d’indemniser la victime. Une alternative consiste à saisir le Service d’Aide au Recouvrement des Victimes d’Infractions (SARVI) du Fonds de Garantie. Vous pourriez alors vous faire dédommager suite à la décision qui sera rendue par le Tribunal à la fin du procès pénal.

Litiges en entreprise : pourquoi solliciter l’avocat en droit des affaires 

Litiges en entreprise : pourquoi solliciter l’avocat en droit des affaires 

Pour exercer normalement son activité, l’entreprise se doit d’éviter les litiges avec les employés, les partenaires d’affaires et même les concurrents. Il existe dans chaque pays une législation claire pour réglementer la vie et l’activité des entreprises.

Ainsi, la prise en compte du volet juridique est capitale pour la survie et la prospérité d’une entreprise. De nombreuses entreprises s’attachent les services d’avocats en droit des affaires, afin que leurs intérêts soient valablement représentés pour garantir la pérennité de leurs acquis.

Plusieurs types de litiges peuvent survenir en entreprise. Voici un article qui décrit dans quels cas un avocat en droit des affaires peut aider.

L’avocat en droit des affaires peut vous représenter en cas de litiges corporate

L’avocat en droit des affaires est le professionnel du droit spécialisé dans le règlement des litiges de type corporate en entreprise. C’est lui qu’il faut contacter en cas de litige faisant suite à l’acquisition d’une entreprise, de différends entre associés ou actionnaires ou encore de contentieux concernant le dirigeant.

En effet, il peut arriver que des litiges naissent à la suite de l’acquisition d’une entreprise. En général, les difficultés concernent le paiement du prix de cession, le complément du prix ou la clause d’earn out.

Dans d’autres cas, les problèmes sont liés à l’activation des garanties légales ou la mise en jeu de la garantie d’actif et/ou garantie de passif. Ainsi, vous pourrez avoir besoin d’un avocat en droit des affaires à Paris en cas de litige lié à la vente de votre entreprise ou pour un litige lié à l’achat d’une entreprise.

Par ailleurs, il peut arriver qu’il y ait des litiges entre associés ou actionnaires. Généralement, les sujets de ce type de litige sont relatifs à la question de la préservation des droits d’un associé ou carrément de sa sortie de l’entreprise.

Le conflit peut aussi concerner la révocation d’un dirigeant. L’avocat en droit des affaires peut alors vous représenter valablement lorsque vous êtes en conflit avec vos associés ou actionnaires.

En outre, l’avocat en droit des affaires peut vous représenter lorsque votre responsabilité de chef d’entreprise est mise en cause.

L’avocat en droit des affaires peut vous représenter en cas de litiges commerciaux et contractuels

L’avocat en droit des affaires prend en charge les contentieux commerciaux. Cette catégorie de contentieux regroupe les litiges liés à un contrat commercial ou de distribution, les litiges impliquant l’agent commercial et les problèmes de concurrence déloyale.

Litiges commerciaux et contractuels

En entreprise, il n’est pas rare de tomber sur des contentieux commerciaux et contractuels. Ils concernent souvent le non-respect de l’échéancier de paiement ou des délais de livraison.

En outre, les conflits peuvent être causés par des livraisons non conformes au contrat, des prestations non satisfaisantes, une rupture brutale de contrat, le non-respect des règles de paiement, etc.

Ainsi, l’avocat en droit des affaires peut défendre vos intérêts en cas de litige contractuel sur un contrat :

  • d’approvisionnement ou d’achat ;
  • de sous-traitance ;
  • de prestation de service informatique ;
  • de distribution ; etc.

Litiges impliquant l’agent commercial

Il peut arriver en entreprise des contentieux relatifs à l’agent commercial, et généralement les difficultés concernent une rupture du contrat de l’agent et son indemnisation. Les soucis sont souvent liés à la modification des conditions financières ou des commandes donnant lieu à une commission.

L’avocat en droit des affaires peut être très utile lorsque vous rencontrez des difficultés concernant la mise en œuvre du contrat d’agent commercial. Vous pouvez aussi le contacter en cas de difficultés relatives à la rupture du contrat et l’indemnisation de l’agent.

Litiges avec la concurrence

Enfin, l’avocat en droit des affaires peut aussi défendre vos intérêts lorsque vous êtes victime ou accusé pour pratiques commerciales déloyales par vos concurrents.

Il arrive en effet que l’entreprise soit mise en cause (ou qu’elle soit victime) pour publicité comparative ou dénigrement de la part d’un concurrent. L’avocat peut défendre la société pour la résolution du litige en prenant par la voie judiciaire ou par la négociation.

Droit routier : pourquoi faire appel à un avocat en permis de conduire ?

Droit routier: pourquoi faire appel à un avocat en permis de conduire

Le système routier français a beaucoup évolué depuis quelques années avec le permis à points qui est réductible. En effet, le code de la route prévoit les cas dans lesquels les points du permis de conduire peuvent être retirés. L’objectif est donc de responsabiliser chaque conducteur et de sanctionner ceux dont les comportements peuvent compromettre la circulation sur les routes. Pour défendre ses intérêts, le conducteur peut faire appel à un avocat en permis de conduire.

En quoi consiste le rôle de l’avocat en permis de conduire ?

Spécialiste du droit routier, l’avocat permis de conduire a un rôle prépondérant dans la gestion des infractions routières. En effet, il intervient généralement sur les questions relatives au permis de conduire ainsi qu’aux différentes infractions survenues sur les routes. Cependant, les missions de l’avocat en droit routier peuvent aller bien au-delà d’une simple représentation de son client devant les organes juridiques.

A la base, le rôle principal de l’avocat spécialiste du permis de conduire se limitait à la défense et à la représentation des clients. Ce rôle a bien évolué au point où il assure aujourd’hui bien d’autres missions. Ce professionnel du droit routier s’assure de la certification de documents et de l’assistance en conseils pour ses clients. En matière de représentation, l’avocat en permis de conduire est compétent pour représenter ses clients devant le tribunal correctionnel et le tribunal de police. En qualité de conseil juridique, il peut intervenir lors d’une audience classique et de comparution.

En substance, il a la capacité de faire valoir le droit des clients au cours d’une audience au niveau de la juridiction administrative. Outre ces interventions, il peut accompagner ses clients pour diverses démarches administratives et juridiques. Il est habilité à orienter ses clients afin que ceux-ci puissent prendre des décisions objectives en conformité avec les lois en vigueur.

Les différentes interventions de l’avocat en droit routier

Agissant devant différentes juridictions de droit, l’avocat spécialiste du permis de conduire assiste aussi bien les conducteurs en règle que les auteurs de graves infractions.

Cas de retrait de permis ou de suspension judiciaire

Le premier cas d’intervention de l’avocat du permis de conduire est lié au retrait de permis du conducteur. En effet, suite à une infraction du Code de la route, le conducteur est généralement sanctionné par un retrait de permis. En l’espèce, le contrevenant peut faire appel à un avocat après réception de la convocation du tribunal afin que celui-ci plaide sa cause. La mission du professionnel du droit routier est d’identifier les éléments pouvant faciliter l’acquisition d’un vice de procédure.

En cas de suspension judiciaire, l’avocat interviendra pour offrir des conseils susceptibles d’aider le contrevenant à sauver son permis dans un délai raisonnable.

Cas d’invalidation de permis ou de récupération de points

Dès l’instant où vous recevrez le courrier 48SI, il est recommandé aux transporteurs ou aux chauffeurs de faire appel à un avocat spécialiste du droit routier pour tenter de trouver une solution qui évitera la perte totale des points.

Par ailleurs, lorsque le solde de vos points est à zéro, vous avez la possibilité de solliciter l’intervention d’un avocat pour vous aider dans la procédure de stage de récupération de points. Lorsque l’invalidation de permis n’est pas encore prononcée, le stage de récupération peut vous aider à sauver jusqu’à 4 points sur votre permis.

Cas d’annulation judiciaire ou d’infractions routières

Lorsque le juge statue en annulation judiciaire, il vous faudra 3 à 10 ans en cas de récidive, pour la révoquer. Cependant, l’aide de l’avocat est nécessaire pour réduire cette durée.

En cas d’infractions routières, le contrevenant doit contacter un avocat en permis de conduire pour le suivre durant l’audience au tribunal correctionnel.

En dehors de ces différents cas où l’intervention de l’avocat en droit routier est nécessaire, il faut également noter que ce professionnel peut vous donner des conseils suite à la réception d’une ordonnance pénale et d’une composition pénale. En cas de litiges liés aux accidents, l’avocat en permis de conduire est indispensable pour l’indemnisation des victimes.

L’intervention de l’avocat en conseil juridique

L’intervention de l’avocat en conseil juridique

Tout le monde peut solliciter les services d’un avocat pour bénéficier de conseils juridiques. Ce professionnel est capable de trouver des réponses à toute question liée à la justice et au droit. Grâce à sa grande capacité d’analyse et de synthèse et de sa bonne connaissance des textes juridiques, l’avocat saura vous orienter pour que vous fassiez le choix de la meilleure solution.

Une prestation de conseil juridique dans plusieurs domaines

Vous pouvez bénéficier d’une prestation de conseil juridique d’un avocat dans plusieurs domaines. Dans tous les cas, l’homme de droit à la baguette interviendra afin de vous informer et de vous aider à prendre les meilleures décisions possible sur le plan juridique. 

Si vous avez l’intention de faire des démarches ou d’entamer des procédures spécifiques et que vous ne savez pas comment vous y prendre, une prestation en conseil juridique assurée par un avocat vous sera d’une grande utilité. Vous en aurez notamment besoin dans le cadre de l’achat d’un bien immobilier, de la vente d’un bien commercial, de l’ouverture d’une activité commerciale, de l’acquisition d’un patrimoine, de la cessation d’une activité économique ou du règlement d’un contentieux avec une personne ou une entité.

L’avocat assure bien son rôle de conseil juridique du fait de sa bonne connaissance des textes juridiques existants et de leur évolution. Il pourrait contribuer à la rédaction parfaite de différents documents, tels que les lettres d’assignation et les contrats.

Comment bénéficier des services d’un avocat en conseil juridique ?

Le recours aux services d’un avocat en conseil juridique est possible à l’occasion d’une consultation juridique. Vous demanderez alors à ce que l’homme de droit donne son avis et vous conseille sur l’aspect juridique de votre projet. Par exemple, si vous avez l’intention de faire une succession, il va falloir qu’un avocat vous éclaire sur les dispositions légales à respecter à travers des conseils personnalisés. Aussi, si vous souhaitez divorcer et que vous ne savez pas comment une telle procédure se déroule, le professionnel vous guidera pas à pas. Mais dans un tel cas, c’est un avocat en droit de la famille que vous devez contacter pour vous expliquer le déroulement de la procédure et vous parler des différents types de divorce qui existent.

En outre, vous pouvez bénéficier des services d’un avocat en conseil juridique lors d’une collaboration de plus longue durée dans le cadre d’une procédure judiciaire. Par exemple, si un avocat vous assiste pendant un procès, il a le droit et le devoir de vous conseiller sur la meilleure façon d’agir dans votre intérêt. On parle dans ce cas d’obligation de conseil. Notez que celle-ci ne concerne pas seulement les avocats. En effet, toutes les professions réglementées du droit, telles que les huissiers, les notaires, les médiateurs judiciaires, les commissaires-priseurs judiciaires et les administrateurs judiciaires sont tenus de respecter l’obligation de conseil.

Pourquoi faire appel à un avocat en conseil juridique ?

Il n’est pas évident pour le citoyen ordinaire de maîtriser toutes les règles du droit. En outre, il y en a certaines qui sont assez complexes. Cela dit, vous ne pouvez pas trouver tout seul les réponses aux questions juridiques que vous vous posez. Il est vrai qu’internet facilite l’accès à l’information. Mais pour bien comprendre le fond des choses, vous devez compter sur un avocat. Ce dernier s’emploiera surtout à vous donner des conseils sur le plan juridique afin que vous preniez toujours de bonnes dispositions.

Pensez à faire appel à un avocat pour avoir son avis et bénéficier de conseils personnalisés sur une problématique juridique personnelle, comme une succession, une création de société ou un divorce. L’avocat vous apportera une aide précieuse afin que vous trouviez la meilleure solution à vos questionnements juridiques.

Le recours à un avocat pour une prestation de conseil juridique est envisageable pour avoir une bonne connaissance des règles de droit applicables à une problématique bien précise. Aussi, il pourrait vous avertir des risques juridiques qui sont associés à la réalisation d’un acte ou à une situation juridique. En outre, ce service de conseil juridique est essentiel pour mieux faire valoir vos droits.

Notez par ailleurs qu’à travers une prestation de conseil juridique, vous pouvez être guidé dans la rédaction parfaite de vos actes. L’avocat est notamment capable de vous accompagner pour rédiger au mieux vos contrats de location ou les statuts de votre société.

Pourquoi faire appel à un avocat spécialisé dans le droit de la famille ?

Pourquoi faire appel à un avocat spécialisé dans le droit de la famille

Une demande de divorce peut avoir de sérieuses répercussions sur la famille. Pour diverses raisons, la procédure est susceptible de devenir plus épouvante que nécessaire, surtout lorsque les choses ne sont pas effectuées comme il le faut. À cet effet, il est important de se faire accompagner par un professionnel durant cette période. C’est là qu’intervient l’avocat en droit de la famille qui dispose des connaissances et compétences requises pour gérer de telles situations. Découvrez dans cet article les raisons de faire appel à ce professionnel.

Un avocat spécialisé pour un besoin spécifique

Avocat spécialisé pour le droit des enfants

Lorsque vous faites face à un problème dentaire, vous ne sollicitez pas les services d’un cardiologue, mais plutôt d’un dentiste. Il en est de même pour l’avocat en droit de la famille. Il se révèle être le professionnel indiqué pour suivre une procédure comme le divorce. Avec un Avocat conseil et divorce, vous bénéficiez du meilleur dans le domaine pour gérer votre situation. Il a déjà traité de nombreux cas de divorce et présente un savoir-faire acquis avec l’expérience.

L’avocat en droit de la famille pourra vous aider à traverser sans peine votre période de divorce. Ces professionnels du droit proposent un service complet et adapté en raison de leurs compétences dans différents domaines comme :

  • Le droit de la famille ;
  • La sociologie de la famille ;
  • La psychologie de la famille ;
  • Les techniques de négociation.

Bien que spécialisé en droit de la famille, votre avocat pourra vous accompagner dans la prise des décisions qui contribuent à votre bien-être grâce à ses différentes connaissances. Un professionnel du droit généraliste ou spécialisé dans un autre domaine ne pourra vous apporter un accompagnement adapté à votre situation. En effet, une procédure de divorce qui devrait se clôturer rapidement peut devenir une procédure longue et éprouvante. Les conséquences sur vos finances et émotions ne sont pas négligeables.

Maximiser les chances de succès

Droit de la famille

Si vous ne sollicitez pas les services d’un avocat en droit de la famille, les probabilités que vous perdez dans la procédure de divorce sont élevées. Votre partenaire n’aura peut-être pas commis la même erreur que vous, ce qui justifiera sa victoire. Vous pourriez être contraint de verser une certaine somme à celui-ci comme prestation compensatoire, qui permettra de compenser la chute de son niveau de vie dans le cadre du divorce. Ainsi, même si votre partenaire est en faute, vous pourriez être contraint de lui verser cette somme.

Pour éviter une situation aussi désagréable, vous devez faire appel à un avocat spécialisé en droit de la famille. L’assistance d’un bon avocat spécialisé vous permettra d’éviter à coup sûr cette éventualité. Vous pourriez même être la personne qui reçoit une compensation pour les préjudices. Si vous avez des enfants, cette approche vous permettra aussi d’obtenir facilement la garde des enfants ainsi que d’autres privilèges pouvant être attribués durant cette séparation. Ainsi, vos chances de succès sont clairement plus importantes avec un avocat en droit de la famille. 

Éviter les déconvenues

Choix d'un avocat éviter les déconvenues

Le choix d’un avocat du droit de la famille est très important pour assurer un bon dénouement à votre procédure de divorce, en particulier un divorce contentieux. Vos chances de gagner sont clairement minces avec un avocat généraliste qui ignore les différents aspects de ces procédures. N’étant pas spécialisé dans le domaine, il pourra facilement négliger certains éléments qui se révèlent cruciaux pour bien démarrer la procédure. Il pourra aussi omettre des étapes incontournables pour le bon déroulement du processus et susceptibles de mettre en péril vos chances de gagner. Dans chaque cas, il existe des spécificités et des lois à connaitre absolument. Si votre avocat ne présente pas les prédispositions, il est peu probable que votre projet soit couronné de succès.

Un avocat en droit de la famille maitrise quant à lui toutes les procédures ainsi que les éléments nécessaires pour rendre votre dossier imparable. Il vous informe également des conséquences de chaque initiative et vous conseille sur les possibilités qui s’offrent à vous.

En somme, l’avocat en droit de la famille est la meilleure ressource dont vous disposez dans le cadre d’un divorce. Il dispose des compétences nécessaires pour mener à bien vos différentes procédures en justice.

Responsabilité civile professionnelle : ce qu’il faut savoir

Dans le domaine de l’entrepreneuriat, les sociétés peuvent faire face à de nombreux problèmes. C’est le cas, entre autres, lorsqu’une entreprise cause des dommages à autrui. En effet, cela peut astreindre sa responsabilité civile professionnelle. En tant qu’entrepreneur, il est essentiel de bien se renseigner sur la responsabilité civile professionnelle.

Responsabilité civile professionnelle : c’est quoi ?

La définition de la responsabilité civile est définie par l’article 1420. Elle oblige toute personne ayant causée un dommage à autrui de le réparer. Cela doit se faire par le versement de dommages et intérêts. Quant à la responsabilité civile professionnelle, elle engage une société à faire de même s’il cause préjudice à autrui dans le cadre de son activité. Ce genre de responsabilité est plus complexe puisqu’elle implique les préjudices causés par les biens et les personnes qui dépendent d’une société. La responsabilité civile professionnelle peut concerner différentes sortes de dommage. À savoir le dommage immatériel. Il s’agit d’un préjudice financier qui peut être provoqué par la perte d’un bénéfice attendu. Cela peut également être causé par une privation de jouissance d’un droit.

Parmi les situations pouvant engager la responsabilité civile professionnelle, il y a également le dommage matériel. Comme son nom l’indique, il implique une altération des biens d’autrui ou une destruction de ces derniers.  Il y a aussi le dommage physique qui est un préjudice corporel. Ce genre de dommage porte atteinte à l’intégrité physique d’un individu, comme une blessure. Les préjudices qui engagent la responsabilité civile professionnelle peuvent venir d’une imprudence, d’une faute involontaire ou d’une omission. Cela peut également être causé par une négligence. De nombreuses personnes peuvent être victimes de préjudices, comme le client ou le fournisseur. Il peut également s’agir d’un individu qui n’a aucun lien avec l’entreprise. Pour toutes ces raisons, une société doit garantir sa responsabilité civile professionnelle.

Les différentes sortes de responsabilités civiles professionnelles

La responsabilité civile professionnelle peut être invoquée par différentes parties. Notamment, par la victime du préjudice. Pour cela, elle doit pouvoir prouver l’existence de cette dernière. La responsabilité civile professionnelle peut également être provoquée par un fait juridique. Pourtant, un lien de causalité doit toujours exister. Une procédure judiciaire est nécessaire pour engager une responsabilité civile professionnelle. De plus, il est important de bien s’y connaître sur le sujet. Pour bénéficier des meilleurs conseils, l’idéal est de recourir à un professionnel.

Il faut savoir qu’il existe deux sortes de responsabilités civiles. La première est la responsabilité civile contractuelle. Elle est liée aux préjudices causés par une mauvaise exécution du contrat. Il y a également, ce qu’on appelle, responsabilité civile extracontractuelle. Il s’agit des préjudices qui ne concernent pas les obligations contractuelles. Étant donné qu’il existe plusieurs situations pouvant engager la responsabilité civile professionnelle, des personnes mal intentionnées peuvent en profiter pour exploiter une entreprise. Pour assurer la sécurité juridique de cette dernière, les entrepreneurs doivent prendre les bonnes décisions. Le plus indiqué est de faire appel à un professionnel du conseil juridique comme www.salagnon-avocat-nantes.fr.

Les bonnes raisons de recourir à un cabinet d’avocats ?

avocat

Le domaine juridique n’est pas facile à appréhender, surtout pour les particuliers. Il faut passer plusieurs années d’études supérieures en droit pour maîtriser complètement cette filière. Il s’agit d’une option réservée à certaines catégories de personnes uniquement. Heureusement qu’il est possible de faire appel à un cabinet d’avocats. Les avantages !

Pour bénéficier de conseils juridiques pointus

Dans certaines situations, il est préférable de solliciter l’aide d’un cabinet d’avocats comme lpr avocats. Bien qu’il s’agisse d’une option, elle reste avantageuse. En cas de litiges et procédures familiales, par exemple, l’avocat conseille son client. Il dispose de toutes les compétences (juridiques et administratives) pour trouver des solutions amiables. En étudiant en détail le dossier de son client, l’avocat lui proposera différentes approches envisageables. Il a pour mission principale de résoudre l’affaire le plus vite possible. Il permet ainsi à son client d’éviter une éventuelle action en justice longue et coûteuse, à la fois. Les conseils juridiques d’un avocat sont d’une grande aide pour faire face à des conflits juridiques. Des litiges pouvant naître au travail, au sein de sa famille ou même sur la route.

En cas de procédure de divorce, les ex-conjoints peuvent engager chacun un avocat. Il s’agit d’un véritable professionnel du droit qui maîtrise parfaitement son métier. Il usera de toutes ses compétences pour guider son client tout au long des procédures. Il s’assure que la négociation de la convention de divorce soit au profit de l’époux demandeur. Aucun détail n’échappe à sa vigilance : pension alimentaire, résidence des enfants (mineurs), partage des biens. Bien entendu, la rédaction de cette convention importante relève de l’intervention d’un avocat. Elle doit également comporter les signatures des époux. Ils disposent néanmoins d’un délai de réflexion de 15 jours. On parle ici d’une procédure de divorce par consentement mutuel contractuel.

Pour défendre ses droits devant le tribunal

Il faut le reconnaître, les litiges familiaux ne sont pas toujours faciles à résoudre. Les procédures judiciaires peuvent être prolongées. Et le pire est que les décisions finales prises par le tribunal sont parfois injustes. En faisant appel à un avocat aguerri, il est possible d’accélérer le dénouement des litiges. Il apportera des arguments solides en faveur de l’accusé ou de la personne qui a porté plainte. En plus des conseils juridiques, l’avocat accompagne son client du début à la fin des procédures. Il joue le rôle d’un bouclier puissant contre toutes formes d’injustices. En effet, la mission principale d’un avocat consiste à défendre les personnes devant un tribunal.En cas de litiges, il est vivement conseillé de se faire représenter devant le tribunal par un avocat. Il peut intervenir dans le cadre de différentes procédures judiciaires : divorce, négociation de contrats, rédaction d’actes juridiques, etc. L’avocat est en mesure d’assister et de représenter son client devant le cours d’appel, une juridiction de seconde instance. Il s’agit d’une solution alternative au conseil prudhommes en cas de litige en droit de travail. Autrement dit, la présence d’un avocat est fortement recommandée. Il dispose d’une connaissance approfondie en droit. Par conséquent, il est capable de protéger les intérêts de son client. Ainsi, on a plus de chances d’obtenir une réduction de peines ou d’amendes.

Pourquoi solliciter les services d’un avocat lors d’un divorce ?

avocat-divorce

Le divorce marque la fin d’un ménage. Lorsqu’un couple marié décide d’y avoir recours, c’est souvent le fruit d’une longue réflexion. Pourtant, il est important que cette procédure se déroule dans les conditions favorables. Ceci permet d’éviter que les conséquences de la séparation soient laissées au hasard. En effet, le divorce est un processus long et complexe. D’ailleurs, l’intervention d’un avocat est souvent nécessaire, quels que soient les motifs du divorce. Si vous avez décidé d’enclencher une procédure de divorce, nous vous recommandons vivement de faire appel à un avocat. Il saura vous guider dans le labyrinthe des arcanes judiciaires.

La nécessité de l’expertise d’un avocat

 Le divorce n’est pas une décision improvisée. Les couples qui décident d’y avoir recours y ont généralement réfléchi très largement. La législation prévoit à cet effet une obligation de faire appel à un avocat pour cette procédure. Ceci étant fait pour qu’un professionnel du droit accompagne les justiciables dans cette procédure, parfois lourde. Il est évident qu’un avocat a les connaissances et les qualités requises pour mener à terme ladite procédure, et ceci, au titre de la satisfaction des demandes et attentes de ses clients. Comme chaque demande a sa particularité, l’avocat pourra vous conseiller les meilleures solutions à chaque problème posé. Dans ce cadre, il pourra non seulement vous orienter lors de la procédure de séparation, mais également vous prodiguer les conseils nécessaires sur : 

  • la rédaction des actes juridiques nécessaires,
  • la vérification de l’authenticité des documents présentés,
  • le choix des voies de recours adéquats.

L’avocat, par nature, défendra également vos intérêts dans le cadre du divorce. Qui plus est, il est tenu au secret professionnel. À ce titre, il pourra être votre confident, sans risque d’ébruiter les dessous de votre affaire.

De manière générale, l’avocat est appelé à établir la requête. Il est également tenu de se charger des assignations. Conformément aux dispositions de l’article 229-1 alinéa 1 du Code civil, cette obligation est également maintenue pour les cas de divorce à l’amiable ou par consentement mutuel. Suivant les dispositions en vigueur, les conjoints qui décident un divorce par consentement mutuel ne passent plus obligatoirement devant le juge. Néanmoins, la loi leur impose d’avoir un avocat. À ce titre, une convention pourra être rédigée et signée. Ladite convention sera aussi contresignée par les avocats qui représentent les deux parties.

Pour des raisons économiques, la loi autorise qu’un seul avocat représente les conjoints dans le cas particulier des divorces par consentement mutuel. L’avocat se chargera notamment de l’enregistrement de la convention auprès d’un notaire. Il s’occupera également des formalités et procédures administratives requises pour le rajout de la mention du divorce dans les actes juridiques qui le requièrent.

La nécessité de l’expertise de l’avocat en matière de partage des biens et de la garde des enfants

L’intervention d’un avocat est plus que nécessaire dans le cadre des partages des biens suite à un divorce. Pour les cas contentieux, l’avocat défendra vos intérêts afin que vous puissiez obtenir tout ce qui vous est dû lors du partage.

Son rôle n’est pas amoindri pour les cas de divorce par consentement mutuel. Au même titre que l’enregistrement de la convention, il y joindra l’état de la liquidation des biens du couple, c’est-à-dire l’état de partage consenti par les parties.

Le divorce devient plus délicat dès lors que les intérêts des enfants qui entrent en jeu. De ce fait, il est très important de faire appel à un avocat comme sur ce site. Un avocat qui serait spécialisé en droit de la famille serait le plus adéquat. Dans ce cas, le principal problème juridique concerne la garde des enfants. Il s’en suivra ensuite la question du paiement et du calcul de la pension alimentaire. Pour les divorces passés à l’amiable, les avocats pourront établir des propositions de gardes alternées. En outre, l’avocat spécialisé en droit de la famille vous aidera à déterminer le montant des pensions à payer. Par contre, l’avocat dans le cadre d’un divorce contentieux, préparera les différentes requêtes à établir. Par la même occasion, il préparera des arguments nécessaires à présenter pour que vous ne soyez pas lésés dans vos droits.

L’avocat spécialisé en droit du préjudice corporel

L’avocat spécialisé en droit du préjudice corporel

L’avocat est un professionnel du droit ayant le pouvoir de représentation de son client. Le droit du préjudice corporel est une matière permettant l’indemnisation de la victime de blessures corporelles. Peu importe l’origine de ces blessures : accident de la route, agressions, accident de la vie, etc…

Le droit du dommage corporel : l’indemnisation des blessures

On définit le dommage corporel comme étant une atteinte plus ou moins importante du corps humain. On parle d’atteinte à l’intégrité physique du corps. Ainsi, il se différencie du dommage matériel qui ne concerne que les objets.
Ainsi, l’avocat spécialisé en dommage corporel va devoir évaluer, en argent, les blessures physiques de son client. Pour cela, il s’appuiera notamment sur la nomenclature Dintilhac.

La nomenclature Dintilhac : la catégorisation des préjudices

Du nom de son créateur, cette nomenclature permet de catégoriser les blessures d’une victime en différents postes de préjudice. Deux grandes catégories ont été créées : d’un côté les préjudices patrimoniaux, d’un autre les préjudices extra-patrimoniaux.

Préjudices patrimoniaux

Les préjudices patrimoniaux correspondent aux dépenses financières occasionnées par l’évènement à l’origine des blessures. Par exemple, cela peut être des frais liés à une opération chirurgicale nécessaire. Également, cela peut être les honoraires d’un professionnel de santé qui a dû intervenir à domicile pour donner des soins.

Préjudices extra-patrimoniaux

Les préjudices extra-patrimoniaux représentent les blessures physiques de la personne. Ceux-ci font l’objet d’une notation par un expert médical. Ce dernier a pour mission d’évaluer chacune des blessures et a déterminé une note en lien direct avec la gravité de celles-ci.
Après que les différentes catégories et notes ont été identifiées, l’avocat spécialiste en droit du dommage corporel doit chiffrer le préjudice de la victime.

Rôle de l’avocat spécialisé en droit du préjudice corporel

D’abord, l’essence même de son métier est de conseiller et de représenter son client, il devra ensuite négocier son indemnisation mais avant cela il devra la chiffrer.

Le conseil de son client

En effet, l’avocat est là avant tout pour conseiller son client. Il devra lui indiquer toutes les démarches indispensables après l’évènement. Ainsi, par exemple, il devra indiquer à quel moment son client doit prévenir son assurance, les différentes erreurs à ne pas commettre (notamment lors de son expertise médicale). Plus important encore, il devra préparer son client à l’expertise médicale dont il fera l’objet. Cette dernière est en effet déterminante pour obtenir une indemnisation juste.

La représentation

En droit, c’est le seul professionnel qui a ce privilège. L’avocat a donc le monopole de la représentation. Il pourra donc rédiger des documents pour le compte de son client, désigner un médecin conseil de victime.

Chiffrer le préjudice

L’expression « chiffrer le préjudice » renvoie au calcul que doit effectuer l’avocat pour évaluer le montant de l’indemnisation. Grâce à l’expertise médicale de son client, il va traduire les notations de l’expert en argent. Chaque poste de préjudice représentera un montant d’indemnisation. En faisant l’addition de toutes ces sommes il pourra ainsi évaluer un montant global d’indemnité du préjudice corporel de son client.

La négociation de l’indemnisation

C’est le nerf de la guerre ! En effet, l’avocat spécialisé en droit du dommage corporel doit négocier l’indemnisation de son client. Cette négociation intervient possiblement en deux étapes : une phase amiable et une phase judiciaire. La phase amiable intervient lorsque l’assurance propose un montant d’indemnisation à l’amiable. L’avocat devra estimer si cette dernière est suffisante. Le cas échéant, il devra négocier cette indemnité devant un juge : c’est la phase judiciaire.

En résumé, l’avocat spécialisé en droit du préjudice corporel permet d’obtenir une indemnisation après un préjudice corporel (par exemple, une indemnité après un accident de la route). En plus du classique rôle de conseil, il devra négocier l’indemnisation et accompagner son client tout au long de son parcours : déclaration de sinistre, lors de l’expertise, au tribunal.

Quelles sont les différences entre un notaire et un avocat ?

notaire-avocat

Pour toute personne souhaitant faire carrière dans le droit, il est important de connaître les différents rôles et responsabilités de la profession juridique afin de trouver celui qui correspond parfaitement à vos compétences, vos aspirations et vos intérêts. Mais y a-t-il une différence entre ces deux types de professionnels du droit ? Et quel type de travail juridique effectuent-ils ? Examinons la différence entre un avocat et un notaire.

Continue Reading…