Comment devenir un « grand » juriste ?

comment-devenir-un-grand-juriste

Comment devenir un “grand” juriste ? Cette question est la hantise de toutes les personnes exerçant cette profession. Comment s’illustrer parmi ses pairs ? Comment avoir son talent reconnu du grand public ? Mais surtout, quels sont les standards qui permettent de se hisser au statut de “grand” juriste ? Autant de questions qui méritent des réponses.

Qu’est-ce qu’un “grand” juriste ?

C’est la question à se poser avant d’aller plus loin. Par définition, un juriste est une personne possédant de vastes connaissances dans le domaine du droit. Fort de son parcours universitaire et de son expérience professionnelle, il est capable de conseiller dans le domaine juridique et même d’enseigner le droit.

Mais, un grand juriste est plus que cela. 

Pour décrocher ce titre prestigieux, en plus d’être un homme de lettres, l’intéressé devra être capable d’appliquer cette science aux mouvements sociaux. Un grand juriste ne se contente pas de réciter les textes de lois. Il est capable d’en appliquer les principes dans la vie du quotidien et de suggérer des modifications en fonction de l’évolution de la société. 

Un “grand” juriste n’est pas un ermite savant. C’est un homme sensé et cultivé qui met ses connaissances au service de la cause commune. 

Maintenant que la définition de grand juriste n’est plus sujette à équivoque, il est temps de passer à la phase suivante. Comment devenir un grand juriste ?

Comment devenir un grand juriste ?

Cas d’un juriste en activité dans le milieu professionnel

En tant que juriste, il est difficile de se faire une place au soleil. En entreprise, un juriste ne prend pas de décisions majeures, il se contente d’aviser la direction des lignes à suivre. 

Dans la pratique, son rôle peut être subdivisé en deux grandes catégories : 

  • La rédaction de contrats commerciaux avec les partenaires, fournisseurs, clients, prestataires, etc.
  • La veille législative, c’est-à-dire se tenir informé de l’apparition de nouvelles lois à même d’impacter son secteur d’activités.

Homme de l’ombre, il lui est très difficile de se faire une place au soleil en étant salarié pour une entreprise. A la différence de l’avocat, il ne sera jamais propulsé sous les feux de la rampe pour défendre un appel d’offre ou un cas semblant désespéré. 

Le juriste d’entreprise est un homme de l’ombre, c’est pourquoi, pour devenir un grand juriste, il est recommandé de se tourner vers le métier d’enseignant-chercheur.

Dans le domaine de la recherche juridique

Pour devenir grand juriste et recevoir l’admiration de vos pairs, vous devrez gravir les échelons dans le monde de la recherche. En tant que simple Chargé de Cours, ne vous attendez pas à être convié aux prises de décisions de votre secteur. 

Devenir grand juriste passe par l’encadrement d’étudiants, la conduite de recherches et surtout la montée en grades. La valeur intellectuelle est mesurée par la possession de certains titres. 

Pour obtenir le titre de grand juriste, devenir chercheur en droit reste la meilleure voie à suivre.

Vous aimerez également

Remarques

Laisser un commentaire